CHANTAL DEFRANCE

 

70 ans – retraitée – à Wambrechies depuis 2013.

Entre elle et la politique, l’histoire remonte à 1972, son premier poste dans la fonction territoriale, à Igny (Essonne), après des études de droit à Paris. Ce fut le point de départ d’une carrière qui l’a menée au poste de directrice générale des services (DGS), à Marcq puis Lambersart.

Le premier mandat d’élue de Chantal est intervenu à Wambrechies en 2014… et, comme elle dit, « je suis passée de l’autre côté du miroir ». Mais avec sa longue expérience de DGS, elle ne fut pas dépaysée : « Quand on est DGS, on travaille en direct avec le maire, on est associé aux décisions politiques. L’intérêt des collectivités locales, c’est de voir concrètement le résultat de ce qu’on fait. »

Et elle ajoute : «J’ai fait toute ma vie dans des villes sans problème majeur, bien gérées. Pas un seul jour je n’ai regretté d’avoir fait ce métier. »

Et en suivant le groupe de Jean-Luc Itier, elle s’est inscrite dans la continuité. « Une suite naturelle, affirme-t-elle. On a été élu en même temps, et le courant est passé. » Le début d’une nouvelle aventure. Sans rupture…